LechatquinaimaitpaslescroquettesQuand on est un vrai chat, les croquettes, ce n’est pas le rêve. Même si s’il habite avec sa maitresse souvent surprotectrice, ce chat rondelet préfèrerait avoir de la viande au repas. Alors quand il fait la connaissance d’un lion en cage lors du passage d’un cirque, il lui propose de venir goûter ses croquettes en échange de quelques bouchées de la carcasse fournie pour le repas du fauve. Et puis, il y a aussi le plaisir de la chasse aux rongeurs en tous genres mais parfois, les rats peuvent devenir des alliés dans la consommation du sac de croquettes …

Avec une couverture pareille, difficile de ne pas être tentée ! Par contre, ce chat a l’air peu accueillant et de mauvaise humeur devant cette gamelle de croquettes, ce qui correspond bien au titre (quoi que la gamelle ait quand même l’air bien entamée !). Cela ne m’a pas arrêtée (il me faut plus qu’un chat bougon our ça !) et j’ai plongé dans plusieurs petites histoires relatant la vie secrète de ce chat de maison, qui ne supporte plus les repas que lui propose sa maitresse … enfin, en général, car parfois, les croquettes apparaissent comme plutôt tentantes. Lors de ses pérégrinations nocturnes, il va rencontrer un lion curieux de savoir ce que sont ces fameuses croquettes, une chouette experte de la chasse et prête à entrainer ce gros matou à devenir un chasseur hors normes, un homme blessé et isolé, des rats qui peuvent se révéler utiles pour faire disparaître les croquettes et j’en oublie. Certaines histoires sont très réalistes mais d’autres penchent vers un délire imaginatif … ce n’est pas désagréable à lire mais quand ça tend vers ce genre, je me sens moins tocuhée, moins intéressée et pourtant, j’aime le fantastique mais pas avec des histoires de chats … je préfère découvrir des petits bouts de vie quotidienne qui plongent leurs racines dans la réalité et l’observation. Par contre, si je n’ai pas adhéré à toutes les histoires, j’ai été fan du dessin. Ce noir et blanc précis et réaliste est superbe, soigné et plante à chaque fois l’ambiance (surtout que tout se passe de nuit). Certaines vignettes sont magnifiques et méritent qu’on les savoure des yeux. Mais je dois avouer que j’en ai trouvé quelques-unes un peu sombre (mais mes yeux ne sont plus ce qu’ils étaient … vive la presbytie !). Je suis néanmoins contente d’avoir découvert ce gros matou au caractère bien trempé et aux aventures rocambolesques !

L'avis de Lectured'unebretonne.