LessentimentsduprincecharlesLes relations entre les hommes et les femmes sont compliquées et sont le fruit de siècles de domination masculine. Même dans les séries télé américaines, les blagues sexistes de certains acteurs leur permettent de faire partie des mieux payés de leur catégorie. La distance émotionnelle mise en place par les hommes vis à vis des femmes crée un besoin pour ces dernières, élevées dans le besoin de s’occuper des autres et de communiquer pour être bien et autorise alors leur contrôle. Les hommes, eux, sont conditionnés pour faire ce qu’ils ont envie, pour favoriser leur expérience au niveau du travail, laissant les femmes s’occuper de la maison et de la famille. De nombreuses femmes ont pu expérimenter l’emprise des hommes sur leur vie : Diana, épouse du prince Charles, Whitney Houston et son mari Bobby Brown, l’épouse d’Albert Einstein, Mileva Maric entre autres. Mais il est peut-être possible de changer les comportements si tout le monde prend conscience du rôle qu’il joue et des modifications qu’il peut y apporter …

e ne savais pas trop comment résumer cet album qui parle de la condition féminine sur différents niveaux et des relations entre les hommes et les femmes. L’auteure suédoise s’appuie sur des études de sociologues, de psychanalystes, de scientifiques et explique les différents cas à travers des exemples, soit de façon générale soit de façon précise en prenant un cas précis comme ceux que j’ai cités dans mon résumé. C’est un album verbeux, les dessins noir et blancs assez simples (et peu travaillés à  mon goût) peuvent se limiter à des vignettes classiques ou s’étaler sur une page entière. De même, le texte peut s’étaler partout sur la page, donnant un aspect un peu fouillis et effrayant à lire, avec des polices de caractères variées en style et en taille et l’utilisation assez fréquente des majuscules. Si je n’avais pas été intriguée par le titre, probablement que j’aurais passé mon chemin en le feuilletant car l’ensemble visuel ne m’a pas laissé une très bonne impression. Par contre, le propos est très intéressant mais je dois dire qu’il y a beaucoup de choses abordées et j’ai parfois trouvé qu’on passait trop vite d’une à l’autre, ce qui fait que j’ai un peu retrouvé l’aspect fouillis visuel dans la lecture proprement dite ! En plus, il me semble que l’auteure n’a pas forcément cherché à se mettre au niveau de tout le monde et certaines théories développées sont maladroitement expliquées (disons qu’il faut être attentif lors de cette lecture et même ainsi, ce n’est pas une lecture aisée et facilement appréhendable … j’ai fait les gros yeux dès le départ quand j’ai lu qu’elle allait parler des cas de couples hétéronormatifs … ça se comprend mais c’est le genre de langage qui peut faire peur et qui a tendance à m’agacer profondément … il y a des mots plus simples pour expliquer). Il y a quand même quelques moments amusants et simples à comprendre. Au final, j’ai appris pas mal de choses mais je suis ressortie de cette lecture un peu perplexe car l’auteure a parfois des partis pris et ne développe pas systématiquement tous les aspects d’un sujet ou bien elle occulte carréement ces aspects, les considérant comme négligeables (entre autre, l’amour par exemple).. En plus, il y a énormément de thèmes abordés et c’est difficile de tous les retenir. C’est un sujet qui devrait concerner tout le monde (même s’il n’est pas traité de façon totalement neutre) mais je ne suis pas sûre que c’est un album qui peut être lu par tous vu la façon dont les explications sont amenées ! Ah oui, en plus, dans mon exemplaire (emprunté à la médiathèque), il manquait des mots sur plusieurs pages au début … ça n’est pas un problème pour la lecture mais ça ne donne pas forcément une bonne impression de la maison d’édition !)