JamaisSur la côte normande, le bourg de Troumesnil semble paisible, sa place en bord de plage seulement animée par le marché du jour. C’est là que le maire rencontre Madeleine, une vieille dame aveugle au caractère bien trempé, venue faire ses courses. Il lui propose, encore une fois, de venir s’installer à la maison de retraite locale. Mais la vieiile dame ne veut pas quitter sa maison où elle vit avec son chat Balthazar et tous ses souvenirs et en particulier ceux de son mari défunt Jules. Pourtant, son entêtement pourrait s’avérer dangereux pour elle : la falaise sur laquelle est batie sa maison recule de plus en plus, rognant peu à peu son jardin jusqu’à atteindre bientôt l’habitation …

Avec une si belle couverture, j’étais intriguée et j’avais envie de savoir qui était cette dame et son chat (oui, bon, le chat a été pour beaucoup dans ce choix de lecture surtout qu’il ressemble à ma minette … gris et gros tout pareil !). Et puis, ce titre, si décidé, si affirmé, ça me plaisait bien aussi ! J’ai donc fait connaissance de Madeleine et Balthazar et le fantôme omniprésent de Jules. Cette vieille dame m’a beaucoup plu : il est facile de la comprendre et de se mettre à sa place. Cette maison, c’est toute sa vie et elle y a tous ses souvenirs et le fait d’être aveugle ne change rien à tout ça … à part que cela peut quand même l’aider à « oublier » le danger qui la menace (il me semble que, si elle le voyait, sa réaction serait peut-être différente !). Comme le bourg est petit, tout le monde se connaît et s’inquiète pour elle mais tout le monde sait aussi combien elle est têtue ! Et bien sûr, ce danger qui est là va forcément se rapprocher au cours du récit … j’ai tremblé pour Madeleine et son chat (Madeleine a fait son choix que je comprends et que je respecte mais enfin, quoi, sauvez le chat !!!!!). Néanmoins, l’album ne manque pas d’humour car Madeleine est pleine de bon sens et a des réflexions savoureuses qui égratignent parfois son entourage et qu’elle est prête à tout, même aux choses les plus impensables pour une dame de son âge. Le graphisme réaliste sans trop, aux visages bien marqués et aux décors soignés (qui s’inspirent de photos de ce coin normand prises par l’auteur) m’a aussi beaucoup plu. Les tons pastel apportent une douceur et une tranquillité bienveillante malgré le danger omniprésent. La fin est à la fois prévisible et inattendue mais m’a fait quand même un petit coup au cœur. Cette lecture aborde de façon originale le réchauffement climatique et montre son influence sur la vie des gens normaux tout en abordant le thème de la vieillesse et des souvenirs … j’ai été sous le charme du caractère de Madeleine et cette côte normande qui s’érode mais qui est si belle !

Les avis de MoEnna, AutistReading, Mesechappéeslivresques, Hélène, Aproposdelivres, Géraldine, Dasola, Aifelle, Brize, Laure, Lasardine.