Peperelechat1

Peperelechat2Tome 1 : La maison du chat
Tome 2 : Une famille au poil

Pépère est un chat de sept ans qui a longtemps vécu dans la rue. Mais il sent qu’il vieillit et qu’il est temps de se ranger. Alors, un jour de pluie, alors qu’il se cache sous une voiture après avoir visité un certain nombre de maisons peu dignes de lui, il est adopté par une famille. Pierre, Marion et leurs deux enfants Louise et le bébé Victor ont choisi son nom en fonction de ses aptitudes et lui ont installé une litière et une chatière pour qu’il puisse sortir quand il veut. Et pour Pépère, le canapé est bien confortable, Louise est un bon compagnon de jeu, même si les séances de piano de Marion ne sont pas forcément toujours à son goût  …

Ce chat qui gratte à la porte en couverture ne pouvait que me faire craquer et puis, avec un nom pareil, c’était aussi une tentation irrésistible. Cette série, qui comporte pour l’instant deux tomes, s’adresse aux jeunes lecteurs car elle est estampillée « ma première BD », collection de la maison d’édition Père Castor, qui permet de lire des parties de texte assimilées à un roman qui s’intercalent avec des vignettes où du texte de dialogue apparaît, comme pour les BD classiques. Cela permet aux jeunes lecteurs de s’essayer, sans trop de difficulté, à différents types de lectures. On suit donc les aventures de Pépère le chat, qui s’installe dans une nouvelle vie (dans le tome 1), qui apprend à connaître ses nouveaux colocataires (on ne peut pas parler de maitres pour un chat !) mais qui n’oublie pas ses anciens amis (dans le tome 2). Le graphisme est coloré et amusant, avec des accentuations dans les représentations des personnages : Pépère est loin d’être maigre ou bien les amies de Louise ont une grande bouche par exemple. Mais il n’est pas trop enfantin, ce qui est un plus car cela peut alors toucher une plus large tranche d’âge (quoi que, de mon côté, rien ne m’arrête à ce niveau-là !). J’ai trouvé le tome 1 plus amusant car on y reconnaît plus facilement ses propres animaux. Le tome 2 reste sympathique mais moins ancré dans la réalité (quand Pépère ramène à la maison Petit Poilu, son ami d’avant). Ce sont des petits albums bien sympathiques et agréables à lire, même si cela reste un peu simpliste pour les lecteurs adultes (mais j’ai gardé mon âme d’enfant donc j’ai bien aimé !)