Lesmentors1Tome 1 : Ana

Barcelone, novembre 1998. La jeune adolescente Ana est sur le point d’accoucher à l’hôpital quand un commande masqué et armé surgit et extrait de force le bébé après avoir tué l’équipe médicale. Seule Ana, mal en point a survécu mais alors que la police et les secours sont sur place, une bombe explose pour effacer toute trace restante. Vingt ans plus tard, dans la région désertique de Murcie, au sud de l’Espagne, Joye, une jeune femme rousse cherche à quitter discrètement le pays et est prête à tout, y compris à arnaquer les hommes crédules, pour y arriver. Mais elle finit par être arrêtée par la police pour avoir tenté de voler une vieille dame chez elle. C’est au poste qu’elle rencontre une jeune femme venue demander faire le point sur l’enquête concernant l’enlèvement de son bébé. Libérée avec un avertissement, Joye est prise en stop par cette femme et elle va découvrir son histoire …

Cette histoire est prévue en deux tomes et comme le tome 1 était dans la liste des lectures pour le club BD de ma bibliothèque, je l’ai lu tout en croisant les doigts de ne pas avoir à attendre trop longtemps la suite. Comme c’est un premier tome, il sert surtout à la mise en place des personnages et de l’histoire. Il y a Ana, l’adolescente enceinte qui se fait voler son bébé, Joye, la pinup qui trempe dans des histoires louches et qui est poursuivie et bien sûr et surtout, il y a cette histoire de bébé volé : par qui et pourquoi ? On apprend quelques petites choses mais rien de bien déterminant, l’essentiel du mystère restant entier pour être dévoilé dans le deuxième et dernier tome. Mais on sent la tensin monter au fil des pages et l’action commence à s’accélérer, même si ça bouge déjà pas mal dans ce premier opus. Les deux héroïnes sont à l’opposé l’une de l’autre mais sont tout aussi attachantes à leur manière. Le graphisme est moderne et réaliste, relativement dynamique mais je n’y ai pas trouvé un style qui lui est propre … il reste assez classique mais agréable, avec des couleurs variées et dans l’ensemble lumineuses comme l’ambiance du sud de l’Espagne. Vu le développement du récit, on se tourne vers une histoire fleurant le fantastique voire le mystique, qui part d’un postulat déjà utilisé auparavant mais j’ai trouvé l’ensemble prenant et intriguant et j’ai donc bien envie de lire la suite … c’est souvent pour ça que je n’aime pas lire les séries en cours … la patience n’est pas une de mes qualités !