TheapartmentJack Brannan est un auteur qui doit finir son roman mais est en panne d’inspiration. Pour relancer la machine, il décide d’aller passer quelques semaines à New York pour secouer son imagination et répond à une annonce de location. Une dame devant s’absenter pour des raisons familiales prête gratuitement son appartement dans un immeuble de Manhattan en échange de quelques services : nourrir ses chats et s’occuper du petit entretien des communs de cet immeuble qui est dans sa famille depuis plusieurs générations. Jack est ravi de la bonne affaire et découvre une vieille dame un peu spéciale qui lui fait visiter les lieux et lui explique les petites particularités de ce bâtiment ancien, lui racontant son histoire mais parlant peu des autres locataires. Jack s’installe avec la ferme intention d’écrire plusieurs heures par jour mais des bruits étranges provenant d’un étage inhabité vont vite le déranger …

En ce moment, j’ai des envies de romans fantastiques (pourtant, ça n’a aucun rapport avec le fait qu’on soit en octobre !) et j’adore les histoires de maisons hantées mais c’est toujours difficile d’en trouver des bonnes. Cette fois, c’est sur une nouvelle que je me suis rabattue car je n’avais pas beaucoup de temps entre deux lectures « imposées » pour en caser une hors « listes de club lecture ». Vu la longueur de l’histoire, on est donc de suite plongé dans l’ambiance : une courte présentation des lieux, du héros et de la dame qui lui prête l’appartement et nous voilà partis pour les phénomènes étranges. Mais l’auteur joue subtilement de façon à présenter la chose de façon naturelle, avec des explications possibles, des raisonnements de la part de Jack qui essaie de se raccrocher à une sorte de normalité. J’ai quand même trouvé l’ensemble prévisible, devinant tout de suite ce qu’il en était et donc n’étant pas surprise par la fin. Cela ne m’a pas vraiment gênée et j’ai trouvé cette lecture plus sympathique à défaut d’être originale. Par contre, je n’ai pas eu peur une seconde et j’ai trouvé que Jack s’effrayait vite pour pas grand chose !

* Lu en anglais*

Non traduit à ce jour.