PloemeurtreEdSilexDans la petite ville de Ploemeur dans le Morbihan, un site historique et célèbre, le Fort-Roqué, va être vendu par Nicole Le Bruchec à des investisseurs voulant transformer le lieu en centre de thalasso haut de gamme. Mais des associations locales veulent protéger à la fois le site et la région, que ce soit au niveau écologique qu’au niveau tourisme de masse. Alors, quand quelques mois plus tard, Nicole est découverte noyée dans la piscine du centre L’Océanis, il ne fait vite aucun doute qu’il s’agit d’un meurtre. Vincent Terrach, flic à Rennes, est envoyé sur place pour aider la police locale dans l’enquête car il est originaire de la ville et connaît encore beaucoup de monde sur place mais les langues ne vont pas se délier facilement, surtout dès qu’il est question de finances et de politique …

Cela fait des années que j’ai ce polar dans ma PAL et il était temps que je le lise … j’ai un peu honte de ce très long délai vu que je connais l’auteur et que j’ai plusieurs livres de lui qui m’attendent encore. Celui-ci est son premier roman, qui a mûri suite à un atelier d’écriture auquel l’auteur a participé et auquel j’ai aussi participé … c’est là qu’on s’est connu ! A part que moi, j’ai mal tourné vu que je n’écris pas, hormis les billets de ce blog ! Mais je suis une flemmarde hors pair et je préfère lire. Hormis le fait que la maison d’édition a truffé le roman de coquilles en tous genres (mots ou fin de phrase manquants, fautes d’orthographe), j’ai bien apprécié ma lecture. Les chapitres sont courts et alternent entre les différents personnages principaux qui sont assez nombreux mais faciles à retenir (de toute façon, le titre du chapitre indique qui parle). Cela donne un bon rythme de lecture, facile et rapide. En plus, on a envie de savoir ce qui va se passer et qui est le coupable. En fait, on sait partiellement qui sait mais comme il utilise un surnom, il faut attendre les dernières pages pour la révélation (bon, j’avais trouvé un peu avant quand même). L’intérêt de faire intervenir le meurtrier assez tôt, c’est qu’on peut observer son évolution, qui est intéressante. Vincent, le flic, traine, comme il se doit, des problèmes relationnels de longue date mais il m’a paru sympa et il apparaitra dans d’autres titres car il y a matière à faire avec lui. Mais, avec ce titre qui se déroule dans ma ville, j’ai aussi eu un autre niveau de lecture : le repérage des lieux et des gens, dont les noms ont été légèrement changé mais qui restent reconnaissables … j’avoue que ça m’a beaucoup amusé et là, pendant ma lecture, j’étais vraiment au côté des personnages comme je ne l’avais jamais été ! Bien sûr, cet aspect plaisant n’est réservé qu’aux lecteurs connaissant bien le coin ! Il faudra donc que je me lance bientôt dans le tome suivant qui me permettra de retrouver Vincent Terrach vu que j’ai été convaincue par ce premier opus.

L'avis d'Yvon.