#nouveaucontactHEARTS2

 

 

 

Doug vit seul dans un petit village des Highlands, au bord du Castle Loch. Photographe frustré, divorcé, l’homme n’est pas très causant avec sa nouvelle voisine Emma Holmes et vit à crédit à l’épicerie du coin. Mais un après-midi, alors qu’il s’est installé au bord du lac pour faire quelques photos de la faune locale, un étrange monstre émerge de l’eau : bleu translucide, cet énorme serpent aux grands yeux le regarde et Doug a le temps, malgré sa stupéfaction de faire une série de photos. Et la créature replonge dans les profondeurs. Encore sous le choc, Doug poste ses clichés sur le réseau social Twister, ce qui va provoquer de nombreuses réactions diverses et l’arrivée en force de groupes animés par différentes motivations : les écolos, les scientifiques, les chasseurs, les religieux … et bien sûr tout un tas de journalistes de tous bords  …

J’avoue que je n’avais aucune idée de l’histoire car je n’avais même pas repéré cet album lors de sa parution en septembre. Mais il fait partie des lectures sélectionnées pour mon club lecture spécial BD et du coup, je me devais de le lire. Je ne connaissais l’auteur qu’à travers son précédent titre, « Jamais », qui m’avait bien plu. Mais comme la couverture et le titre le laissent penser, je me doutais qu’il s’agissait de la découverte d’une créature étrange … à part qu’il y a mille façons d’aborder ce sujet. Ici, l’auteur a décidé de se positionner du côté des retombées médiatiques, provoquées tout d’abord via un réseau social, puis exacerbées par les médias plus traditionnels. On découvre donc comment un événement peut être utilisé par des groupes très différents et comment ils finissent par s’opposer entre eux … en oubliant carrément pourquoi ils sont au bord de ce lac ! Autant dire que l’auteur n’est pas tendre avec le comportement humain. Et Doug, qui aurait pu apparaître comme bougon et pas forcément sympathique, se révèle impuissant devant ce déchainement absurde et il devient très attachant. Certaines scènes sont vraiment amusantes, d’autres sont empreintes d’ironie cinglante ou d’humour noir et le suspense est aussi omniprésent car l’apparition d’un monstre, non loin d’une usine qui travaille sur les manipulations génétiques, ça ne peut que paraître suspect ! J’ai beaucoup aimé la conclusion qui me conforte dans mon propre ressenti du récit … cela n’aurait pu être autrement mais il reste néanmoins un aspect ouvert qui pique la curiosité et qui pourrait permettre à l’auteur de faire une suite … moi, en tout cas, si elle est aussi savoureuse que cet album, je suis preneuse !!!!!