LartdemourirPhilippe Martin est inspecteur de police dans la banlieue parisienne mais la police de Barcelone l’a contacté pour venir identifier le corps d’Emma, une jeune femme qui pourrait être sa fille. Divorcé depuis longtemps, son ex-femme est apparemment injoignable et Philippe Martin fait donc le voyage. Il connaît bien Barcelone pour y venir en vacances très régulièrement mais il ignorait tout de sa fille et découvre qu’elle ressemble de façon frappante à sa mère quand elle était jeune. La police lance un test de paternité et lui confie la lettre d’adieu de la jeune femme qui lui est adressée. Mais son instinct de policier ne dort jamais et il va commencer à fouiller dans la vie d’Emma …

J’ai lu un autre album de cette collection où c’est aussi Philippe Berthet au dessin et son style graphique, sobre, un peu anguleux mais réaliste me convient bien. Pas de chichis dans les décors, c’est net, les personnages sont assez expressifs (mais pas toujours) et reconnaissables et les couleurs sont variées sans être agressives. Je trouve que ce dessin, au final plutôt masculin, convient bien à des polars se déroulant plus ou moins à notre époque (sur une période qui pourrait aller des années 1940 à maintenant … il est tout à la fois classique et moderne). L’histoire est elle aussi assez classique, avec un inspecteur qui mène une enquête hors de sa juridiction mais dans des lieux qu’il connaît quand même bien. Il n’a pas forcément beaucoup de contacts mais les quelques personnes qu’il connaît sont prêtes à l’aider et il est obstiné dans ses recherches, même s’il n’a pas la confirmation sur sa paternité. Il n’y a pas de réel mystère sur le coupable car on sait assez rapidement qui c’est mais on ne connaît pas les raisons du meurtre. Il y a aussi un peu d’action, ce n’est pas une enquête trop psychologique et aucun des personnages n’est vraiment creusé. Cela reste donc une lecture purement de détente, qui se lit facilement mais qui ne laisse pas beaucoup de traces en mémoire !