MaintenantcommeavantRose, tout juste dix-huit ans, compte passer un été habituel dans la maison familiale d’un petit village des Cévennes, chez son père Emiliano et sa grand-mère qui l’ont élevée. Mais un soir, quelqu’un frappe à la porte et Rose découvre sa mère sur le perron. Cette mère, Manette, qu’elle n’a jamais connue et qui l’a abandonnée bébé aux bons soins de l’homme qui pensait passer sa vie à côté de cette femme fantasque plus intéressée par son groupe de rock favori que par une vie de famille. C’est d’ailleurs lors d’un concert de ce groupe qu’elle avait faussé compagnie à Emiliano sans un regard en arrière. Alors Rose ne compte pas rendre le retour de sa mère facile … de toute façon, c’est clair, elle ne veut pas la voir ni même en entendre parler et elle espère réussir son été en séduisant Bruno, l’ami de son père qui travaille aussi avec lui au bar du village …

C’est amusant comme on peut découvrir un roman de façon un peu étrange. C’est une amie lectrice qui l’avait lu dans le cadre d’un de nos clubs lecture et qui l’avait carrément détesté, trouvant l’écriture vraiment « horrible » et l’histoire pas mieux ! Du coup, ça avait piqué ma curiosité et si le thème ne m’attirait pas plus que ça, je l’ai quand même emprunté pour voir ce qui ne lui avait pas plu. Et bien, de mon côté, je me suis régalée ! J’ai tout de suite adhéré au style de Rose, à son ton et à son humour parfois un peu bizarre mais qui me convenait très bien. Je me suis très vite attachée à cette jeune fille en passe de devenir une jeune femme, qui a une voix très actuelle, qui a des idées bien arrêtées et qui est très décidée. Pourtant, malgré tout, on la sent fragile, blessée par le départ de sa mère alors qu’elle n’était qu’un bébé mais comme elle est aimée par son père, sa grand-mère et bien d’autres personnes du village, elle reste néanmoins bien équilibrée et ne manque pas de bon sens. Bien sûr, son monde va être secoué par l’arrivée inattendue de cette mère inconnue dont on apprendra peu à peu des choses mais qui pourrait repartir aussi vite et soudainement qu’elle est arrivée. L’histoire se focalise donc autour de Rose, la narratrice et les quelques jours suivant l’arrivée de Manette. On voit à travers ses yeux comment ce retour agit sur ses proches et comment ceux-ci réagissent. Mais cela n’empêche pas la vie de continuer, avec l’été qui commence : la fin de l’année scolaire, l’éventuelle première fois avec un homme, les relations plus ou moins amoureuses de Moïse, l’ami de Rose, les animaux qui vivent dans l’entourage de la jeune femme, les fêtes de village, le passage des voisins … En y réfléchissant bien, il ne se passe pas énormément de choses et pourtant, je ne me suis jamais ennuyée au côté de Rose car l’ensemble est frais et rempli d’humour, malgré quelques larmes versées à la fin. Ce fut donc une agréable découverte inattendue !