TorsoHEARTS2

 

 

En 1935, la ville de Cleveland, qui se remet lentement de la grande crise qui a secoué le pays tout entier, voit arriver quantité de pauvres gens à la recherche d'un emploi. Elle est gangrénée par la corruption et le maire décide alors d'embaucher le célèbre Eliot Ness pour remettre un peu d'ordre dans la police et stopper le trafic d'alcool et les paris clandestins. Mais la découverte de cadavres mutilés et non identifiables va lancer les forces de l'ordre restantes dans une enquête peu facile où Ness va être obligé de louvoyer entre la presse et les politiques tout en essayant de retrouver le tueur qui continue à sévir

Une histoire de tueur en série, cela ne pouvait que me plaire, bien sûr ! J'avoue que, malgré mon intérêt pour ce sujet, je connaissais assez mal cette affaire de « Tueur aux torses » (alias Le Boucher fou de Kingsbury Run) et cet album m'a donc fait découvrir plus en détail cette histoire vraie. Il faut dire que les auteurs se sont bien documentés, même si une partie des documents a disparu (c'est expliqué à la fin de l'album, dans le petit dossier qui reprend les données réelles de l'affaire) mais ils ont aussi amené une part de « romancé », vu que certaines infos restent dans le flou. L'ensemble est passionnant et bien mené, sans aucun temps mort. L'atmosphère est lourde et pesante dès le départ , le noir et blanc accentuant la chose. J'ai aussi beaucoup aimé (même si cela n'est pas nouveau comme technique) l'insertion d'images réelles pour représenter le plus souvent les décors d'époque … rien de tel pour plonger le lecteur dans l'ambiance ! Le découpage est varié, avec des planches hyper sobres et d'autres très « verbeuses », obligeant à maintenir une attention soutenue, il faut même tourner l'album plusieurs fois dans tous les sens pour continuer sa lecture (j'ai particulièrement aimé la narration en spirale, qui représente bien la sensation de « perdition » des enquêteurs … quand j'en suis arrivée au bout, je ne savais plus dans quel sens mettre l'album pour continuer à lire !). C'est aussi un visuel très cinématographique, avec certaines planches à la limite du story-board. Le seul petit bémol que j'aurais est encore mon éternel problème à identifier les personnages, surtout dans la traque finale car les visages ne sont pas très détaillés, les auteurs se concentrant surtout sur l'histoire mais pas franchement sur les expressions. En tout cas, c'est une véritable réussite esthétique alliée à une histoire ancrée dans le réel, très bien rythmée et prenante !

L'avis de Mo' grâce à qui j'avais noté ce titre ... mille mercis pour cette excellente découverte :)

ThereadingComicschallenge1Lu dans le cadre de The reading Comic Challenge.