MonpapailestgrandilestfortmaisUn papa, c'est grand, c'est fort, mais quand il rentre du travail, qu'il a diné, c'est toujours la même comédie : il ne veut pas aller se coucher ! Alors, il est prêt à tout pour repousser l'heure du dodo : il joue la carte des câlins, réclame une histoire puis encore une autre …

C'est le « mais » qui m'a accroché l'oeil dans le titre … on se demande qu'est ce que ça cache ! Et ça cache une histoire amusante qui bascule complètement les rôles : l'enfant est la personne sérieuse qui doit forcer le papa à aller au lit et qui, lui, réagit comme un enfant qui n'a pas envie d'aller se coucher. Ce décalage marche plutôt bien et peut permettre à l'enfant de mieux comprendre le rôle du parent qui s'occupe de lui quand il est l'heure d'aller au lit et ses propres réactions vis à vis de ce moment. La fin lui permet aussi de s'apercevoir que tout le monde peut avoir les mêmes réactions et les mêmes peurs que lui, ce qui est le petit plus de l'histoire. Les dessins sont amusants, jouant sur les disproportions, avec des couleurs plutôt douces et neutres. Il y a aussi des petits détails à observer, pour occuper l'attention des enfants. C'est presque un livre à lire au coucher en compagnie de son papa car il est vraiment adapté au moment et ça peut peut-être aider les plus récalcitrants au dodo !