MatildaclarckOrlando Neri et sa femme viennent de mourir, écrasés par un piano lancé d'une fenêtre. L'homme était un ancien escrimeur devenu riche et une assurance vie avait été contractée. Le détective Harry Pincus est donc chargé d'enquêter sur cette mort pour le moins bizarre. Hormis les deux fils déclarés comme héritiers, il en découvre un troisième : une jeune femme du nom de Matilda Clarck qui n'est pas particulièrement heureuse de rencontrer ses nouveaux demi-frères particulièrement étranges …

J'avais déjà lu "Voleurs de chien" de cet auteur que j'avais beaucoup aimé. On retrouve le même coup de crayon simple mais attachant dans ce nouvel album, avec un petit côté suranné très années 50 et toujours des couleurs assez neutres (mais il y a quelques vignettes aux couleurs qui ressortent plus). L'histoire est simple et ne s'embarrasse pas de détails et de réflexion : à mes yeux, c'est plus une description d'atmosphère familiale qu'une vraie enquête policière et la fin m'a bien fait rire car ce genre de retournement de situation absurde est totalement crédible. D'ailleurs, je suis sûre que personne ne pourra trouver qui est le coupable ! Un album vite lu, pas compliqué et avec un brin d'humour noir … de quoi passer un sympathique moment de lecture mais je ne pense pas qu'il laissera un souvenir impérissable !