Laliste661Tome 1 : Illinois

En 1961, JF Kennedy est au pouvoir depuis peu et la guerre froide bat son plein. Dans une petite ville de l'Illinois proche de Chicago, Alex Poliac vient de perdre sa femme dans un accident de voiture et se retrouve seul avec son fils. Parallèlement, un tueur en série surnommé "Le clown" fait des ravages. Alex, sous des airs de citoyen banal, connaît le lien qui relie toutes les victimes du tueur. D'ailleurs, il est surveillé et sa maison est truffée de micros. Il décide alors de s'enfuir avec son fils …

La couverture avait tout pour me plaire, ainsi que le titre et l'époque à laquelle se déroule le récit. Et je n'ai pas été déçue lors de ma lecture ! Les dessins sont très réalistes et réussis et l'histoire d'espionnage, bien que de facture classique, m'a tenue en haleine tout au long de l'album. L'originalité majeure, que la couverture ne laisse pas forcément prévoir, est que le héros est d'origine russe et que Eric Stalner aborde les évènements sous une autre optique où les américains ne sont pas forcément les gentils mais où les deux blocs de la guerre froide sont plutôt difficiles à cerner, chacun ayant de bons et de mauvais côtés. Rien de totalement transcendant mais une très bonne lecture néanmoins. Le tome 2 vient de sortir mais je pense que je vais peut-être avoir du mal à mettre la main dessus à la bibliothèque !

***

Edit du billet du 7 août 2007

Laliste662Laliste663Laliste664Laliste665Tome 2 : Missouri

Tome 3 : Kansas

Tome 4 : Oklahoma/Texas

Tome 5 : ... Californie

Alex Poliac et son fils Rob ont trouvé refuge dans une petite ville du Missouri où ils ont changé de nom car le FBI est toujours à leurs trousses. Il se cache aussi du tueur surnommé « Le clown », qui continue à semer la terreur en tuant des citoyens lambda. Alex connait pourtant sa motivation et sait que ses victimes ne sont pas choisies au hasard. Il tente alors de les prévenir qu'un homme va tenter de les éliminer à cause de leur passé de sympathisants communistes …

Pfff, quand je vous dis que c'est la galère de lire des séries non terminées, en voilà la preuve : j'avais lu le tome 1 en août 2007 mais ce n'est que maintenant que j'ai attaqué la suite. Bon, vu que je n'avais lu qu'un seul tome, j'en ai profité pour le relire avant d'attaquer la suite car mes souvenirs étaient flous et c'est le genre d'histoire qui nécessite une lecture suivie pour mieux l'apprécier. Mes impressions n'ont pas réellement changé depuis ma première lecture : le dessin est de facture classique, très réalistes et assez détaillés mais c'est indispensable pour coller à l'histoire et la rendre crédible. Les personnages sont assez nombreux mais tous suffisamment différents d'allure pour qu'on ne s'y mélange pas, ce que j'ai beaucoup apprécié ! La guerre froide continue, la chasse aux communistes lancée par McCarthy fait rage aux Etats-Unis et c'est dans ce contexte hautement tendu et rempli de suspicion qu'on va suivre les aventures d'Alex et Rob. Pas de manichéisme dans cette histoire, personne n'est ni tout blanc ni tout noir, chacun lutte pour ses convictions, qu'elles soient utopiques ou bassement matérialistes, ce qui fait tout l'intérêt de cette série. Bien sûr, la violence est omniprésente mais elle reste mise en sourdine, elle n'est là que pour faire avancer l'histoire. J'ai donc dévoré les 5 tomes avec intérêt et curiosité quand à ce qui allait arriver aux différents protagonistes mais j'ai quand même été un peu déçue par la fin qui a laissé certaines de mes questions sans réponse !