SeptnainsC'est l'anniversaire de Blanche, la fille illégitime du Roi, qui fête ses douze ans. Une grande fête est organisée au château, même si la Reine n'apprécie pas particulièrement la jeune fille. La troupe de nains, qui amuse habituellement la princesse, est le clou du spectacle. Mais alors que ceux-ci effectuent leurs cabrioles, ils racontent une blague qui n'est pas du tout du goût de la Reine. Celle-ci exige que les nains soient exécutés mais le Roi se contente de les bannir du royaume …

Les contes ont été maintes fois détournés et revus et celui de Blanche-Neige ne fait pas exception à la règle. Ici, c'est du point de vue des nains qu'on découvre pourquoi il y a un miroir qui parle, comment la princesse va être chassée du palais et comment elle va se retrouver dans la forêt et comment tout cela se termine. Les auteurs ont décidé de nous montrer une Blanche peu sympathique et au caractère bien trempé. Elle est une chipie au départ et devient une femme forte en gueule et tout à fait capable de se défendre, qui finalement est plutôt éloignée de la douce et vulnérable Blanche du conte. Quant aux nains, on est capable d'en reconnaître plusieurs (Simplet, Prof, Grincheux sont les plus évidents) et c'est amusant de les voir comme de vieux garçons assez bougons dans l'ensemble. L'histoire reprend les grandes lignes du conte mais en dévie en le rendant ainsi plus réaliste. Ici, pas question de bons sentiments trop sucrés : tout le monde a ses défauts et ceux-ci sont souvent mis en avant. Le dessin, avec un aspect un peu caricatural tout en restant très raisonnable, m'a bien plu : les décors sont réussis, les personnages amusants aussi bien dans leurs répliques que dans leur physique, les couleurs, souvent dans les marrons, nous rappellent l'époque et les conditions de vie peu faciles. Je ne peux pas dire que j'ai été franchement étonnée par cette lecture, bien que la fin choisie ne me semble pas avoir été déjà utilisée (mais je peux me tromper !) mais en tout cas, j'ai passé un bon moment de lecture avec un sourire aux lèvres. Et l'avantage de cette série, qui se focalise sur le chiffre sept, c'est qu'on peut lire un tome sans lire les autres car chaque album a un thème différent (avec juste le chiffre sept en commun).