LetrangehistoiredebenjaminbuttonL'étrange histoire de Benjamin Button : En 1860, Mr et Mrs Roger Button, famille en vue de Baltimore, attendent leur premier enfant. Mais à la naissance, l'enfant n'est pas le beau bébé qu'ils attendaient mais un vieillard décrépit de 70 ans. La honte submerge le père mais au fil des années, le jeune Benjamin semble s'améliorer : sa peau est moins ridée, il se tient plus droit et est plus dynamique. En bref, tout aussi improbable que cela puisse paraître, Benjamin Button rajeunit …
La lie du bonheur :
Roxane Milbank a tout pour être heureuse : elle est belle et obtient un succès prometteur en tant qu'actrice mais elle rencontre l'écrivain à succès Jeffrey Curtain et l'épouse, renonçant à ses rêves sans regrets. Au bout d'à peine une année de mariage heureux, Jeffrey subit une attaque qui le laisse paralysé à l'état de légume incapable de communiquer. Roxane décide de continuer à s'en occuper toute seule …

L'étrange histoire de Benjamin Button : J'ai été charmée par cette courte histoire pour le moins originale à défaut d'être crédible, le pire étant la naissance de Benjamin Button mais bon, devant ce genre d'histoire, on part du postulat qu'on est prêt à admettre beaucoup de choses comme telles ! L'ironie mordante et les petites piques acerbes adressées à la bonne société sont le ciment de cette nouvelle. J'ai souri beaucoup lors de cette lecture car il est évident que l'auteur était un fin observateur des mœurs de son époque et il savait mettre les travers en lumière de façon subtile et amusante. Qui plus est, le thème principal de la vie de Benjamin Button, c'est-à-dire le fait de naitre vieux et rajeunir, permet de se poser nombre de questions sur la vision qu'on a de la vie et de son déroulement. Ce ne sont peut-être que quelques pages mais elles ne manquent pas d'intérêt ni de puissance.
La lie du bonheur : Complètement différente de la précédente, cette nouvelle est empreinte de lenteur et de nostalgie, de devoir et de solitude. Fini l'humour grinçant, ici, c'est la transformation d'un monde heureux et plein de promesses en un désert aride et triste mais plein de pudeur et où l'amour n'est jamais loin, même s'il reste en retrait. C'est parfois peut-être un peu trop mélodramatique à mon goût mais je l'ai lu facilement et avec intérêt.

***

FilmLetrangehistoiredebenjaminbuttonL'étrange histoire de Benjamin Button de David Fincher

Après la lecture, j'ai eu l'occasion de visionner ce film avec Brad Pitt dans le rôle de Benjamin Button. Et quelle déception ! Autant le roman est piquant et original et se centre sur le rajeunissement de Benjamin et tout ce qui peut en découler, autant le film se limite essentiellement à une histoire d'amour qui transcende les années et l'âge. Déjà, je ne raffole pas de Brad Pitt mais ce n'est pas pour autant que je n'aime pas ses films mais là, il est difficile de penser qu'il rajeunit ! D'ailleurs, il y a presque la moitié du film où on lui donne son âge actuel et on ne note aucun changement. Du coup, on en oublie carrément que le personnage principal est sensé rajeunir ! Cate Blanchett, qui joue l'amour de Benjamin, m'a paru assez plate, sans trop d'expression. On aurait presque dit une biche prise dans les phares d'une voiture. J'aurais du me douter que le film n'allait pas coller franchement au livre car la durée m'avait parue longue par rapport au contenu de l'histoire. Le réalisateur profite pour glisser des histoires annexes qui n'apportent pas grand chose, hormis une vision de l'époque à laquelle se passe la vie de Benjamin Button (et celle-ci est différente de celle du livre car Benjamin, dans le film, nait en 1918) et cela m'a vaguement fait penser à l'excellent Forrest Gump dans le principe. Je me demandais comment ils allaient amener le problème de la naissance de Benjamin et ils ont voulu la faire plus "logique" et normale mais cela gâche un peu le concept de la "vie à l'envers" créé par Fitzgerald puisque, dans le film, ce concept démarre sur un bébé, un peu étrange je le conçois, mais néanmoins un bébé et non un vieillard avec sa propre autonomie. La famille de Benjamin, qui tient un rôle non négligeable dans le livre, est carrément modifiée et je me suis demandée l'intérêt de cette modification : qu'amenait-elle à part le fait de découvrir une nouvelle tranche de la société de cette époque ? En résumé, je ne peux pas dire que j'ai été enchantée par ce film, plutôt lent et dans lequel je me suis souvent ennuyée. Et c'est sans compter qu'il aurait presque pu s'appeler autrement vu le peu de similitudes (que ce soit au niveau de l'histoire, du ton et de l'ambiance) à l'œuvre originale qui l'a inspiré.

Lunettesnoirespourpagesblanches4ème billet