AupieddelafalaiseHEARTS2

 

 

 

Quelque part dans un petit village africain perdu au milieu de nulle part, situé au pied d’une falaise, vit le jeune Akou. Il vient de perdre son grand-père et une cérémonie a lieu pour honorer son nom. Akou grandit, aide sa mère en allant chercher de l’eau à la rivière, garde le troupeau de vaches et fait des bêtises comme tous les enfants de son âge. Il adore aussi suivre son père, chef du village, quand il part à la rencontre des habitants et les aide à rédoudre leurs problèmes …

Mon résumé ne fait pas vraiment honneur à ce titre mais je ne veux pas trop en dire pour ne pas gâcher le plaisir de la découverte, qui ne se limite pas à cet album car tout un univers multimédia a été bâti autour de cette histoire (visite virtuelle, musique, chants, danse et clip). Pour faire simple, disons qu’il s’agit, à travers différents chapitres, de partager la vie d’Akou de son jeune âge à l’âge adulte. Certaines histoires sont courtes, juste trois ou quatre pages, d’autres sont plus longues mais toutes sont attachantes et très réussies. Certaines sont amusantes, d’autres émouvantes, d’autres remplies de sagesse et font réfléchir, avec un côté très terre à terre et pratique propre à l’Afrique. Pas de langue de bois ni autres tours de passe-passe ou de prise de tête, les questions que les protagonistes se posent sont pleines de bon sens et d’humanité. Le graphisme est tout en finesse, comme le récit. Les décors sont détaillés et nous plongent dans un environnement africain parfois rude et les personnages sont très expressifs. Les couleurs sont très douces, dans les tons bleutés, gris et marron et c’est un plaisir d’observer chaque scène. Et le plaisir n’est pas seulement visuel car j’ai trouvé l’histoire vraiment parfaite en tous points, avec un juste dosage entre rire et émotion. En tout cas, Akou est un personnage sympathique qu’on ne veut pas quitter ! J’espère qu’il y aura une suite pour continuer de le voir évoluer et mûrir.

L'avis de Mo.