LesautdelangeNovembre et sa météo humide et froide. En plein milieu de la nuit, un accident de voiture a eu lieu sur une des petites routes de campagne du New Hampshire. A bord, une femme seule, paniquée, qui a réussi à s’extraire de l’épave tombée dans un ravin et à remonter vers la route où une voiture s’arrête pour lui porter secours. Dépêché sur les lieux, le brigadier Wyatt Foster est chargé de comprendre les circonstances de l’accident mais Nicky, la femme blessée sur les lieux, n’a pas arrêté de répéter que Véro a disparu, qu’elle n’a pas réussi à la retrouver et que cette Véro est bien trop jeune pour être seule dans les bois. Une battue s’organise et les chiens sont appelés à la rescousse mais aucune trace d’une autre personne sur les lieux hormis Nicky. La jeune femme, blessée à la tête, est désorientée et tient un discours étrange et son mari semble inquiet de ce qu’elle pourrait dire …

Troisième opus avec Tessa Leoni, devenue enquêtrice privée et deuxième récit où on retrouve Wyatt Foster, j’étais contente de retrouver ces deux personnages que j’avais précédemment trouvé très attachants. Cette fois, c’est surtout Wyatt qui est mis à contribution, même si Tessa devient plus présente à partir de la seconde moitié du roman. Et là, chose étrange : ce n’est pas un meurtre qui déclenche le récit mais un accident de voiture aux circonstances étranges, avec une victime très déboussolée suite à plusieurs traumatismes craniens. L’histoire se divise donc en deux : d’un côté l’enquête proprement dit et de l’autre les impressions, les sentiments et les souvenirs de Nicky, la victime de l’accident. L’enquête est assez classique mais comporte une part d’originalité dans le sens où il n’y a pas de mort au départ. Quant au récit de Nicky, il est vraiment étrange et bien mené : il y a des secrets qui ne demandent qu’à sortir mais les différents chocs subis par la jeune femme mêlent souvenirs fantasmés et refoulés avec la réalité. En tant que lecteur, on est aussi perdu que les flics, qui essaient de comprendre ce qui s’est passé plusieurs années auparavant. J’ai deviné certaines choses sans pour autant être capable de les expliquer et c’est très intéressant de voir comment la mémoire peut être perturbée par des traumatismes en tous genres. Ce polar est donc très axé sur la psychologie et il y a assez peu d’action mais le développement du récit et les rebondissements sont bien menés et il est difficile de deviner la fin tant l’auteure a réussi à construire une histoire mystérieuse. J’ai beaucoup aimé le fait que ce ne soit pas un polar traditionnel, qui commence juste par un accident de voiture (ce qui pourrait paraître banal) et qui se révèle assez tordu. Et puis, Tessa et Wyatt sont toujours aussi sympathiques et c’est un plaisir de les retrouver ! Vivement le prochain tome !