PlusjamaisseulMarco, avocat, grand navigateur et ami de Mc Cash, a disparu en mer, son voilier éperonné par un cargo au large d’Alicante. Seuls des débris de l’épave ont été retrouvés, dérivant dans les eaux espagnoles. Mc Cash apprend la nouvelle dans le journal alors que l’été commence juste et qu’il vient de récupérer sa fille Alice au foyer pour enfants. Ensemble, au gré de leur errance, leur route les a amené dans la baie d’Audierne, où ils se sont installés à l’hôtel pour qu’Alice puisse profiter de la mer avant que Mc Cash leur trouve un endroit où s’installer à l’année. L’ex-policier veut comprendre ce qui s’est passé pour son ami et commence à rassembler des renseignements sur les différents cargos présents sur la zone du naufrage. Mais quand il est témoin éloigné de la commémoration de la disparition de son ami qui vivait non loin d’Audierne, il découvre qu’Angélique, son ex-femme et la sœur de l’épouse de Marco, était apparemment présente à bord du voilier et est donc aussi portée disparue …

Voilà donc le troisième et dernier opus en date des aventures de Mc Cash … enfin, si on peut appeler ça des aventures !!!! Cette fois, il ne subit pas une enquête dans le cadre de son travail ou parce qu’il a découvert un corps mais parce qu’il veut comprendre la mort de son ami Marco et éventuellement lui rendre justice s’il se révèle que le cargo responsable n’était pas dans les règles. L’histoire est divisée en deux parties : les relations de Marco et sa fille, ses problèmes financiers et l’enquête en elle-même qui va l’emmener jusqu’en Grèce cette fois. On va plonger dans le monde de la navigation, des lois qui s’appliquent aux cargos, mais aussi l’enquête va aborder le thème des migrants, des passeurs, de l’exploitation des gens désespérés à obtenir une vie meilleure ou fuyant la guerre par des personnes sans aucune morale, seulement guidés par l’argent et le profit. C’est donc un sujet terriblement d’actualité ! Du coup, cela donne une dimension supplémentaire intéressante au roman qui, sinon, lorgne du côté du polar classique : des rebondissements, de l’action, du suspense et un héros/enquêteur particulier, au caractère de cochon mais au grand cœur (qu’il essaie de cacher soigneusement !). J’ai trouvé qu’on en apprenait pas mal à propos de Mc Cash dans cet opus : on sait comment il a rencontré son ex-femme, qui elle est, leur relation mais on en apprend aussi un peu sur ses parents, sa jeunesse et on le découvre attendrissant dans ses relations avec sa fille Alice, même si je suis sûre qu’il détesterait que je le qualifie « d’attendrissant » ! L’auteur a aussi rendu hommage à un de ses amis disparu en mer comme Marco, dont le personnage est d’ailleurs inspiré par cet ami, et qui était, lui aussi, haut en couleurs. Si j’ai trouvé quelques longueurs (finalement assez courtes quand même !) lors de certaines explications (comme, par exemple, la juridiction qui s’applique en mer en cas d’accident et de responsabilité), elles sont néanmoins intéressantes et éducatives mais elles ont un tout petit peu cassé mon rythme de lecture. Bien sûr, je reste fan de Mc Cash et j’espère qu’on le retrouvera dans une nouvelle enquête bien retorse dans le futur !

L'avis d'Alain.