LavietrepidantedebrigittetornadeBrigitte Tornade a 35 ans, est mère de quatre enfants et va enfin reprendre son travail de responsable clientème dans une agence de tourisme après avoir été en congé parental pendant plusieurs mois. Elle est assez impatiente de retrouver ses collègues et de sortir de la maison, ne se considérant pas comme une femme au foyer. Elle se rappelle la galère quand il a fallu qu’elle s’inscrive à la maternité pour son accouchement, l’excitation des rentrées scolaires avec les listes de fournitures à acheter, les devoirs des enfants à encadrer en leur expliquant certaines leçons, le choix des activités para-scolaires, le casse-tête de la déclaration pour les impôts sur le revenu …

Je n’écoute que rarement la radio (seulement dans la voiture et quand je fais le ménage à la maison et à chaque fois, j’opte pour des radios musicales) donc je ne connaissais pas du tout Brigitte Tornade, qui est l’héroïne d’un feuilleton radiophonique sur France Culture depuis 2012. Cet album est l’adaptation des trois premières saisons. J’avais besoin d’une lecture légère avant les vacances et donc, cet album qui aborde de façon amusante la vie quotidienne d’une famille m’a sauté aux yeux à la médiathèque. Ce n’est certes pas le dessin qui m’a attirée car il ressemble à n’importe quel graphisme actuel produit par des dessinatrices issues des blogs : un trait simple et des aplats de couleurs franches. Je serais bien incapable de différencier les styles de toutes ces jeunes dessinatrices et si c’était un graphisme qui me plaisait bien il y a 5 ou 6 ans, je le trouve maintenant très commun et sans grand caractère vu qu’on le retrouve partout (est-ce du au dessin effectué par ordinateur ou à une nouvelle technique apprise dans les écoles de dessin ?). En même temps, il reste agréable à regarder et les personnages sont expressifs ! Quant à l’histoire, il s’agit de petites scènes axées sur différents sujets et s’étalant sur quelques pages (en 5 ou 6 pages). On découvre Brigitte, son compagnon et ses enfants dans leur quotidien mais j’avoue que je me suis parfois posée des questions : certaines de leurs réactions m’ont paru très immatures voire pires (comment est-ce possible de ne pas savoir remplir une feuille de déclaration d’impôts à 35 ans quand on est responsable dans une agence de tourisme ou ne pas savoir ce qu’est un cahier Seyès quand on a quatre enfants … et même sans enfants … ils sont eux-mêmes allés à l’école, non ?). Du coup, ce qui était sensé être amusant m’a fait un peiu rire jaune … est-ce cela les nouveaux parents ? Si c’est le cas, j’avoue que ça me fait peur ! Et si le trait est juste forcé pour faire de l’humour, je suis alors très dubitative ! J’ai donc terminé cette lecture en restant perplexe, même si je l’ai trouvée distrayante et facile et j’ai filé l’album à lire à mon homme, qui a eu la même réaction que moi … ouf, je croyais que je devenais vraiment très difficile dans mes appréciations !