Unmondeenpieces1Tome 1 : Coups d'état

HEARTS2

 

 

Dans la ville de New-Ebène, les Fous ont organisé, à travers le mouvement de La Tangente, une rébellion contre le système en place, prônant le hasard et l’anarchie. Mais le service de police des Cavaliers les traquent sans cesse, tout en essayant de réguler l’arrivée illégale des Dames, qui ont quitté leur plateau en espérant une vie meilleure. Parmi elle, il y a Idisse, prête à tout pour survivre et devant peut-être collaborer avec Caïn, un policier relativement haut placé. Quant à Detroit, un simple Pion, il se contente de faire son travail en installant de nouveaux écrans à la Maison Noire, un des centres du pouvoir en place mais il découvre des choses qui auraient du rester cachées. Il se demande alors s’il doit en parler à son ex-petite amie, Acathe, qui travaille comme journaliste à la revue Le Pion …

Je ne suis pas fan du jeu d’échecs, même si je sais y jouer car je trouve les parties toujours trop longues et ça ne me passionne pas. Du coup, quand j’avais vu cet album s’appuyant sur les pièces d’un jeu d’échecs et sur différents autres jeux de plateau (dames, mahjong, backgammon), j’avais fait l’impasse et ne l’avais même pas feuilleté. Mais une bibliothécaire m’a demandé si je l’avais lu pour savoir ce que j’en pensais et cela a tout de suite piqué ma curiosité ! Je l’ai donc immédiatement réservé à la médiathèque et du coup, après lecture, j’envisage maintenant de l’acheter pour l’avoir à la maison. C’est dire si j’ai aimé ! J’avais lu les quelques planches de départ, disponibles sur Internet en version « animée », que j’ai trouvées vraiment excellentes. J’adore ce dessin noir et blanc aux constrastes très tranchés (pas de gris donc), qui pourrait, dans le ton, rappeler Chabouté mais les pages étant non glacées, je trouve le confort de lecture plus agréable (sans compter que les aplats de couleur ici ne sont jamais trop grands). Le trait est vif, dynamique, sans fioriture, net et les personnages, tout en étant des pièces des échecs, sont expressifs et leur « humanisation » est réussie et paraît naturelle. Les décors sont recherchés et fourmillent de détails savoureux (les affiches et les tags sont excellents) et l’ensemble est donc à la fois original et très agréable à regarder. Quant à l’histoire, elle reprend un peu tous les sujets d’actualité qu’on connaît : politique, manipulation et pouvoir, monde du travail, immigration, relations amicales et de couple, drogue, exploitation des plus faibles, religion … tout y est ! Il y a donc du suspense et une dénonciation du système en le détournant sous la forme d’un jeu d’échecs animé et vivant sa vie comme des humains lambda. C’est à la fois subtil et réfléchi, intelligent et grinçant, il y a beaucoup de clins d’œil aux différents jeux décrits (Deep blue ou des noms de joueurs par exemple), des rebondissements, des moments où on ne peut que faire le parallèle avec notre actualité. Je me suis régalée lors de cette lecture particulièrement bien menée et vraiment recherchée. Je ne peux qu’attendre le tome 2 avec énormément d’impatience !

***

Edit du billet du 28 janvier 2019

 

Unmondeenpieces2Tome 2 : Noir comme neige

HEARTS2

 

 

Le danger menace la ville de New-Ebène. Jaiseth, promu depuis peu au poste de Chancelier, décide de riposter et d’imposer l’Ordre Rectilien, un système empêchant tous mouvements déviants tels que les diagonales des Fous et mettant cette fois les Dames dans le même panier. Des groupes extrémistes anti-diagonalistes s’organisent pour persécuter les migrantes alors que d’autres les défendent. Pour le Cavalier Caïn, très attiré par Idisse, une Dame qu’il avait entrainé dans une enquête en lui demandant de soutirer des informations aux Tours, cela pose des problèmes : il veut la protéger mais son poste de Grand Ecuyer, c’est-à-dire chef de la police, ne facilite pas les choses et il est aussi convaincu que les motivations des Tours ne sont pas très claires …

J’ai été très agréablement surprise de voir que le tome 2 de cette trilogie était déjà paru et je m’y suis jetée dessus car j’avais énormément aimé le premier. Bon comme c’est une histoire pas forcément simple, j’ai préféré relire le tome 1 avant d’entamer le 2, histoire de me remettre en mémoire tous les personnages, leurs noms, leurs postes, leurs actions et leurs motivations. En plus, vu que c’est une histoire prenante et intéressante, relire le tome 1 était un bonheur ! Le tome 2 nous replonge dans New-Ebène, ses magouilles et ses luttes, quelques mois après la fin du précédent opus. Certains ont été promus, selon leurs souhaits ou non, d’autres galèrent toujours autant et les enquêtes menées par certains sont toujours en cours. On apprend aussi des choses concernant le passé de plusieurs personnages, ce qui permet d’expliquer leurs actions actuelles et de comprendre un peu mieux leur but. La surprise du premier tome qui plante le décor n’est plus là mais le récit reste passionnant, avec plein de références à nos sociétés, de nombreux jeux de mots bien trouvés, de l’originalité avec la description d’une partie de Chess-Ball et bien sûr, il y a toujours les manipulations cachées de certains qui essaient de tirer les ficelles dans un but encore mystérieux. Le graphisme noir et blanc est toujours aussi soigné, avec de forts contrastes, un aspect un peu anguleux, des décors travaillés avec beaucoup de détails savoureux. Je suis fan de ce style de dessin qui ne vieillissent pas car ils ont déjà un petit côté suranné et le monde décrit reste universel et intemporel. Le filet semble se resserrer autour de Caïn, Idisse, Detroit et les Fous et les Dames, alors que Jaiseth et sa clique de Tours et de Cavaliers, semblent plus forts et plus puissants. Cela évoque les régimes totalitaires, les dictatures où tout le monde doit penser pareil, il y a aussi parfois des clins d’oeil à l’actualité (avec l’apparition de slogans déformés) et on reconnaît des personnes réelles dans les personnages décrits. Le récit continue donc dans la lignée du tome 1 en restant encore assez mystérieux et continue à piquer la curiosité. Une réussite qui me rend encore plus impatiente de lire le tome 3 !