MoiendoubleEn juillet 2014, Navie doit courir après son petit garçon qui se rapproche dangereusement de la piscine et elle se rend compte que son surpoids l’handicape et pourrait devenir un vrai problème pour elle ou pour son entourage. Elle avait pourtant instauré toute une stratégie de mensonges pour cacher sa relation à son poids et après avoir essayé des quantités de techniques pour maigrir et vu des tas de spécialistes, elle finit par rencontrer celle qui lui explique qu’elle vit constamment avec son double, qu’elle le porte sur son dos. Cette prise de conscience lui permet alors de lutter contre ce double, celui qui la réconforte, qui la rassure mais qui la pousse aussi à manger mais le parcours sera long et souvent douloureux …

Souffrant d’hyperphagie, Navie s’est associée à la dessinatrice Audrey Lainé pour raconter sa relation avec son poids et le parcours qu’elle a suivi pour essayer de s’en débarrasser. J’aime bien le relativement petit format qui rend la lecture plus intimiste sans pour autant enfermer le dessin. D’ailleurs, le graphisme noir et blanc avec quelques touches de rouge toujours bien placées pour accentuer le ressenti de lecture. Le style est réaliste et soigné mais il est aussi très moderne et très dynamique et le dessin a réussi à bien transmettre les émotions (les pages sur la douleur sont une vraie claque tellement on y plonge soi-même en les regardant). C’est un premier album pour la dessinatrice mais vu la qualité graphique, nul doute qu’il y en aura d’autres ! Quant à l’histoire, elle parle de poids, d’estime de soi, de l’image qu’on donne aux autres, d’addiction, d’amour, d’amitié et de courage. Finalement, on pourrait, dans l’absolu, parler de drogues ou de toute autre chose dont on ne peut se débarrasser facilement et pour lesquelles un parcours de prise de conscience doit être effectué au préalable. J’ai trouvé l’ensemble très intéressant et très bien mené, avec pudeur et sans pathos. On voit les difficultés mais on voit aussi le courage et la volonté. On découvre aussi que c’est un combat permanent, que les victoires ne sont pas éternelles et qu’elles ne résolvent pas tout (voire même qu’elles peuvent créer d’autres problèmes). C’est une lecture qui m’a beaucoup plu et que j’ai trouvé positive malgré les hauts et les bas vécus par l'auteure.

Les avis de Brize et Stephie.