MoinsquhierplusquedemainHEARTS2

Les relations de couples ne sont jamais simples : lors de la première rencontre, on essaie d’impressionner l’autre en lui faisant croire qu’on aime des choses qui nous ennuient en fait profondément, on essaie de conserver (ou pas) un peu de romantisme dans le quotidien qui fait la part belle au matériel et au pratique en lieu et place de l’amour, on se cache des choses, on partage nos ressentis avec nos amis, on croit qu’on connaît bien l’autre mais on découvre que ce n’est pas forcément le cas …

Cela faisait un petit moment que cet album m’attendait dans ma PAL mais comme il ne reste plus beaucoup de titres de cet auteur à lire, je les déguste lentement et à intervalles un peu distants (en fait, j’attends d’acheter sa dernière parution pour m’attaquer à celle que j’avais acheté précédemment … du coup, il m’en reste normalement toujours une en attente de lecture). Et comme aujourd’hui, la canicule annoncée sur la France ne s’installe pas en Bretagne (on se croirait en octobre : 20-22° et un ciel gris et de la pluie par moments), j’ai eu besoin d’une lecture légère et amusante (je vous précise que si mon billet ne paraît que maintenant, j’ai néanmoins lu cet album le 24 juin) ! J’ai retrouvé le trait typique de l’auteur, avec des visages minimalistes et des décors quasi-absents vu que le récit se concentre sur les personnages (le décor n’est là que pour illustrer un contexte). Les couleurs sont limitées : du noir et blanc complété par un ton autre et différent à chaque page : du vert olive, du kaki, du rose, du gris, du jaune, de l’orange, entre autres. Chaque page se concentre sur un couple et une heure de la journée, celle-ci commençant à 6h58 et se terminant à 23h01. Parfois, on retrouve certains couples au fil des pages alors que certains ne font qu’une seule apparition. L’humour est décalé, absurde, prenant les choses au premier degré, souvent cru et potache mais cela me fait toujours beaucoup rire car je ne me choque pas facilement et que c’est un humour auquel j’ai été habituée jeune et qui me convient bien. Mais je reconnais que cela peut ne pas plaire à tout le monde car ce n’est pas toujours très subtil mais ne pas avoir à réfléchir fait du bien aussi. Pour moi, c’est une lecture détente par excellence et elle me permet de faire travailler mes zygomatiques (et mes abdos aussi car j’ai parfois tellement ri que j’en ai eu mal au ventre !)

Les avis de Noukette, Theaustistreading, Hérisson, Sandrine, AlexandraK, Laure.